28/03/2014

UNE IDEE PHILOSOPHIQUE

Tous les espoirs sont permis à l'homme, même celui de disparaître

Jean ROSTAND

642805filtlphone.gif

 

Le choix en politique n'est pas entre le bien et le mal, mais entre préférable et le détestable .

Raymond ARON

642805filtlphone.gif

 

Pour examiner la vérité, il est besoin, une fois dans sa vie, de mettre toutes choses en doute autant qu'il se peut .

René DESCARTES

642805filtlphone.gif

 

La plus belle chose que nous puissions éprouver, c'est le mystère des choses .

Albert EINSTEIN

642805filtlphone.gif

 

S'il n'y avait qu'une seule vérité, on ne pourrait pas faire cent toiles sur le même thème .

Pablo PICASSO

642805filtlphone.gif

!cid_006201c97eb5$11f6d820$0200a8c0@danieleds8il6k.gif

01:15 Écrit par DANY | Lien permanent | Commentaires (21) |  Facebook

25/03/2014

Paul ELUARD

 

LA TERRE EST BLEUE

La terre est bleue comme une orange
Jamais une erreur les mots ne mentent pas
Ils ne vous donnent plus à chanter
Au tour des baisers de s’entendre
Les fous et les amours
Elle sa bouche d’alliance
Tous les secrets tous les sourires
Et quels vêtements d’indulgence
À la croire toute nue.

Les guêpes fleurissent vert
L’aube se passe autour du cou
Un collier de fenêtres
Des ailes couvrent les feuilles
Tu as toutes les joies solaires
Tout le soleil sur la terre
Sur les chemins de ta beauté.

la_terre_vue_de_l_espace_1428.jpg

 

513596fermetureclair.gif

11779887-planete-terre-sur-les-mains-de-l-39-homme-decomposant-et-crampling-avec-des-fragments-de-tomber-en-m.jpg

513596fermetureclair.gif

la_terre_vue_de_l_espace_1428.jpg

513596fermetureclair.gif

Terre-coeur-anim-.gif

513596fermetureclair.gif

!cid_010401c9911f$0cf55c30$0100a8c0@danieleds8il6k.gif

 

 

01:50 Écrit par DANY | Lien permanent | Commentaires (24) |  Facebook

22/03/2014

Sybille REMBARD

 

IVRESSE ROSE

Fraîche omniprésence du destin
Ton parfum, ma beauté, cette rose oblique
Heureusement qu’on peut être
Je crie ma joie, mon étourdissement, noyée dans cette banlieue oubliée du monde
Passion jaillissante de toi
Envie d’exister
de vivre
de jouir
de tes mains, chaleur enivrante
Ma peau est là encore aujourd’hui, demain, qui sait, elle ne sera point
Cuirasse, bouclier ou coquelicot sauvage
Pétales à cueillir cet instant
Chair sublime
Engrenage de reproduction humaine

8usg5ets.gif

3.3.jpg

8usg5ets.gif

120611090618918383.jpg

 

8usg5ets.gif

signature_129.gif

 

 

01:47 Écrit par DANY | Lien permanent | Commentaires (26) |  Facebook

19/03/2014

Pierre de RONSARD

 

COMME ON VOIT SUR LA BRANCHE

Comme on voit sur la branche au mois de mai la rose,
En sa belle jeunesse, en sa première fleur,
Rendre le ciel jaloux de sa vive couleur,
Quand l’Aube de ses pleurs au point du jour l’arrose;

La grâce dans sa feuille, et l’amour se repose,
Embaumant les jardins et les arbres d’odeur;
Mais battue, ou de pluie, ou d’excessive ardeur,
Languissante elle meurt, feuille à feuille déclose.

Ainsi en ta première et jeune nouveauté,
Quand la terre et le ciel honoraient ta beauté,
La Parque t’a tuée, et cendres tu reposes.

Pour obsèques reçois mes larmes et mes pleurs,
Ce vase plein de lait, ce panier plein de fleurs,
Afin que vif et mort, ton corps ne soit que roses.

3mjdw4n5-6948333625.gif

2785708416_1.gif

3mjdw4n5-6948333625.gif

e0xt7fm1.jpg

3mjdw4n5-6948333625.gif

ksnkiqw8.gif

 

 

02:10 Écrit par DANY | Lien permanent | Commentaires (29) |  Facebook

16/03/2014

Didier SICCHIA

 

APPASSIONATO

 

A demi-mot, sans même peut-être le dire,
J’ai su reconnaître l’émotion lancinante
Qui anime mon être comme un long sourire
Fabule l’âme humaine et le visage enchante.

Alors que j’eusse adulé le morne et le pire
– Encore l’âpre saveur des sauvages menthes,
Voici que maintenant je découvre et j’admire
Les délicats parfums – les faveurs envoûtantes.

Tout en moi est devenu beauté et radieuse
Perception des folles natures délicieuses.

Comment donc faudrait-il définir cette obscure
Fièvre du désir et cette concupiscence
Qui chavire mon coeur et couvre mes blessures
D’un baume hydrophile aux vertueuses essences ?

ad4b2a76.gif

a1.6.jpg

ad4b2a76.gif

a5.2.jpg

ad4b2a76.gif

cinpdnm2.jpg

 

 

01:39 Écrit par DANY | Lien permanent | Commentaires (21) |  Facebook

13/03/2014

Gérard De NERVAL 1808 / 1855

UNE ALLEE DU LUXEMBOURG

Elle a passé, la jeune fille

Vive et preste comme un oiseau :

A la main une fleur qui brille,

A la bouche un refrain nouveau .

 

C'est peut-être la seule au monde

Dont le coeur au mien répondrait,

Qui venant dans ma nuit profonde

D'un seul regard l'éclaircirait !

 

Mais non,_ ma jeunesse est finie ...

Adieu, doux rayon qui m'a lui,_

Parfum, jeune fille, harmonie ...

Le bonheur passait, _ il a fui !

64372aea.gif

5c4458e9.gif

64372aea.gif

017.3.jpg

64372aea.gif

!cid_007f01c970e3$70785070$0200a8c0@danieleds8il6k.gif

 

 

 

01:17 Écrit par DANY | Lien permanent | Commentaires (20) |  Facebook

10/03/2014

Christophe CHAZAL-MARTIN

LE DELIRE

 

Ce que j'aime en amour c'est le poids du délire,

La propension têtue à tomber dans l"excès,

L'exaltante intuition de savoir interdire

Au temps qui nous épie d'intenter un procès .

Le regard s'étourdit aux rayons de tendresse

Que la passion zélée incline obstinément,

Pour veiller au ferment des probables caresses

Que l'aisance des mots induit impunément .

Le corps prend son envol soufflé par le désir,

Et vogue au gré des doigts qui aiguillent l'ivresse

Des plaisirs hésitants prêts à se convertir

En éclaireurs acquis aux lois de la tendresse .

 

Sans brusquer la pression, la confusion s'étale ;

Etre amants ou amis, c'est la question fatale .

8usg5ets.gif

259291747_small.jpg

8usg5ets.gif

dyn008_original_460_426_gif_2655675_af0ac121ff5c0ab928fee206c5e08c9b.gif

8usg5ets.gif

263738815_small.jpg

8usg5ets.gif

q5fiaxmb.jpg1.jpg

01:50 Écrit par DANY | Lien permanent | Commentaires (22) |  Facebook