27/02/2013

EMILY JANE BRONTË

                                        VIENS-T'EN AVEC MOI

 

Viens-t'en avec moi ;

Il n'est plus que toi

Dont mon coeur se puisse réjouir ;

Nous aimions par les nuits d'hiver

Errer dans la neige :

Si nous renouvelions ces plaisirs ?

Noires et folles, les nuées

Tachent d'ombre, là-haut, les terres élevées

Comme elles faisaient autrefois,

Et ne s'arrêtent que là-bas,

A l'horizon confusément amoncelées,

Tandis que les rayons de lune

Si prestement luisent et fuient

Qu'à peine pouvons-nous dire qu'ils ont souri

 

Viens avec moi-- viens te promener avec moi ;

Nous étions bien plus autrefois,

Mais la mort nous a dérobé nos compagnons

Comme le soleil la rosée ;

Oui, la mort les a pris un à un, nous laissant

Tous deux seuls désormais ;

Aussi mes sentiments se voudraient-ils aux tiens

Nouer étroitement, n'ayant d'autres soutien .

 

1009200703521085646785719.gif

 

8cbc2f62.jpg

1009200703521085646785719.gif

6c5e0468.jpg

1009200703521085646785719.gif

a28de3b1.jpg

1009200703521085646785719.gif

cabda047.jpg

 

01:32 Écrit par DANY | Lien permanent | Commentaires (27) |  Facebook

24/02/2013

PAUL ELUARD 1895 / 1952 (( La vie immédiate, 1932))

                                               A PEINE DEFIGUREE

 

Adieu tristesse

Bonjour tristesse

Tu es inscrite dans les lignes du plafond

Tu es inscrite dans les yeux que j'aime

Tu n'es pas tout à fait la misère

Car les lèvres les plus pauvres te dénoncent

Par un sourire

Bonjour tristesse

Amour des corps aimables

Puissance de l'amour

Dont l'amabilité surgit

Comme un monstre sans corps

Tête désappointée

Tristesse beau visage .

3in5q0o5.gif

15512871-une-femme-triste-pleure-des-larmes.jpg

3in5q0o5.gif

sht456z7.jpg

3in5q0o5.gif

2548.jpg

3in5q0o5.gif

!cid_001701c9747a$08069110$0200a8c0@danieleds8il6k.gif

 

01:13 Écrit par DANY | Lien permanent | Commentaires (29) |  Facebook

21/02/2013

PERSONNEL

A MON ASTRE PREFERE

 

Cette nuit noire où tout se confond

L'ombre des hommes, des femmes,

Où tous les chats sont gris m'engoisse

Mon coeur se met au ralenti

Il a peur de s'arreté et ne plus pouvoir repartir

Pendant des heures il fait silence

Puis enfin une légère clarté diffuse

Doucement au loin elle avance

Elle avance, chassant le noir de la nuit .

Enfin mon amour , mon soleil,mon astre

Te voilà tu vas venir réchauffer cette terre

Cette terre qui t'attend, ces fleurs,

Qui vont s'ouvrir que pour toi,

Pour embaumer ma garrigue,

Le thym, la lavande, les jenets, le serpolet, le romarin

Et moi ,et moi je vais courir dans les champs

Nue telle MANON des sources

Afin que tu imprègnes mon corps

De ta chaleur,de tes rayons brûlants

Tu es l'amour de la vie

97v3zcnh.gif

 

8f31af44.jpg

97v3zcnh.gif

017.3.jpg

97v3zcnh.gif

10.16.jpg

97v3zcnh.gif

dany11.gif

 

01:06 Écrit par DANY | Lien permanent | Commentaires (34) |  Facebook

18/02/2013

GASTON MIRON 1928 / 1997

                              MON BEL AMOUR

 

Mon bel amour navigateur

Mains ouvertes sur les songes

Tu sais la carte de mon coeur

Les jeux qui te prolongent

Et la lumière chantée de ton âme

 

Qui ne devine ensemble

Tout le silence les yeux poreux

Ce qu'il nous faut traverser le pied secret

Ce qu'il nous faut écouter

L'oreille comme un coquillage

Dans quel pays du son bleu

Amour émoi dans l'octave du don

 

Sur la jetée de la nuit

Je saurai ma présente

D'un voeu à l'azur ton mystère

Déchiré d'un espace rouge-gorge .

5.gif

!cid_023D8DCEBA3944B3A0F833E9049E44CF@PCdenumberone.jpg

5.gif

98-15.jpg

5.gif

im0023b.jpg

5.gif

090518105801_70.jpg

13:14 Écrit par DANY | Lien permanent | Commentaires (16) |  Facebook

15/02/2013

JACQUES PREVERT 1900 / 1977

                                 POUR TOI MON AMOUR

 

 

Je suis allée au marché des oiseaux

Et j'ai acheté des oiseaux

Pour toi

Mon amour

Je suis allé au marché aux fleurs

Et j'ai acheté des fleurs

Pour toi

Mon amour

Je suis allé au marché à la ferraille

Et j'ai acheté des chaînes

De lourdes chaînes

Pour toi mon amour

Et puis je suis allé au marché aux esclaves

Et je t'ai cherchée

Mais je ne t'ai pas trouvée

Mon amour

090724040230766644125113.gif

9b575d9c.gif.jpg

 

 

090724040230766644125113.gif

1a639ca5.jpg

090724040230766644125113.gif

slide0053_image061[2]8.jpg

090724040230766644125113.gif

be1ddd3b.jpg  2.jpg

01:10 Écrit par DANY | Lien permanent | Commentaires (26) |  Facebook

12/02/2013

ROGER KOWALSKI 1938 / 1975

                 DATE D'UNE SAISON  (( Augurales 1964 ))

 

Daté d'une saison qui n'a point laissé de trace, sur le papier non plus qu'en la mémoire, je plante ce poème dans le sable et racines lui pousseront, feuillages trembleront à son faîte .

 

Ah, que je nourri de pierres il en chante la douceur, que vêtu de glaise il en réchauffe son écorce ; si caché aux regards, il s'en fortifie durant plus d'une années qu'il ne faut pour achever une longue vie !

 

perdre un empire ? Aquérir un unique royaume ? L'esprit change au vent du soir et sa musique n'est plus de ce monde . Compte un peu tes paupières : elles sont plus nombreuses que les racines du temps .

03a8dc0e.gif

chagall8.jpg

03a8dc0e.gif

picasso10.jpg

03a8dc0e.gif

flowersMatisse.jpg

03a8dc0e.gif

1106260331571085648382571.png

01:08 Écrit par DANY | Lien permanent | Commentaires (18) |  Facebook

09/02/2013

VINCENT VOITURE 1597 / 1648

                                    DES PORTES DU MATIN ...

 

Des portes du matin l'Amante de Céphale

Ses roses épandait dans le milieu des airs,

Et jetait sur les cieux nouvellement ouvert,

Ces traits d'or et d'azur qu'en naissant elle étale .

 

Quand nymphe divine, à mon repos fatale,

Apparut, et brilla de tant d'attraits divers,

Qu'il semblait qu'elle seule éclairait l'univers,

Et remplissait de feux la rive orientale .

 

Le soleil se hâtant pour la gloire des cieux,

Vint opposer sa flamme à l'éclat de ses yeux,

Et prit tous les rayons dont l'olympe se dore .

090724040230766644125112.gif

017.5.jpg

090724040230766644125112.gif

52.8.jpg

090724040230766644125112.gif

957a9b40.jpg

090724040230766644125112.gif

008.jpg22.jpg

01:38 Écrit par DANY | Lien permanent | Commentaires (26) |  Facebook