29/11/2011

JOHANNE HAUBERT-BIETH ((LA PREMIERE PHOTO EST DE JOHANNE ))

QUAND SOUDAIN DANS MON CŒUR .

 

Quand, soudain, dans mon cœur le chant du tien frissonne

Empli des sentiments de fervente amitié,

S'élève, cristalline, une voix qui chansonne

Quand l'âme ne décèle aucun air étudié .

 

 

 

Sais-tu qu'alors je sens l'instant bleu qui moissonne,

Quand, soudain, dans mon cœur le chant du tien frissonne,

Les moindres petits reflux de telles pensées

Qui s'envolent vers moi pour toi seul dispensées ?

 

C'est cette heure magique offerte à ma personne,

Venant me réjouir, que j'aime plus que tout

Quand, soudain, dans mon cœur le chant du tien frissonne

Car vois-tu mon ami, la vie a meilleur goût !

 

C'est l'amitié qui fait, et doucement façonne,

Les liens unissant les êtres qui s'estiment .

Je comprends que la nôtre a les cieux qui s'animent

Quand, soudain, dans mon cœur le chant du tien frissonne !

b92g9lrf.gif

image0011.jpg

b92g9lrf.gif

d6b7c8f7.gif

b92g9lrf.gif

19ilylbk.gif

b92g9lrf.gif

engbypym.jpg

b92g9lrf.gif

96f7dd2b.gif

 

03:41 Écrit par DANY | Lien permanent | Commentaires (34) |  Facebook

26/11/2011

GUILLAUME DE MACHAUT .1300/1377

DOUCE DAME, QUE J'AIME TANT ET DÉSIRE

 

Douce dame, que j'aime tant et désire,

De sorte que jour et nuit je ne pense ailleurs,

Je ne veux pas vous prier ni requérir

Que vous m'accordiez la grâce ni votre amour,

Ni tien qui puisse alléger ma douleur

A part; sans plus, que vous daigniez savoir

Que je vous aime de cœur, sans tromperie .

 

Car je pourrai nullement arriver,

A mon avis, à un si grand honneur

Et je ne suis pas digne de vous servir .

Aussi, sachez, très belle que je vénère,

Que je tiendrais ma peine

pour récompensée

Si vous vouliez parfois vous apercevoir

Que je vous aime de cœur,

sans décevoir .

 

Et, très belle, que j'aime sans repentir,

J'espère tant de biens de votre douceur,

Et votre noble cœur déciderait

Grâce, pitié, noblesse et vraie amour,

Tant qu'il aurait pitié de la douleur

Qui me serre, si vous saviez vraiment

Que je vous aime de cœur,

sans tromperie .

090724040230766644125113.gif

aeba943b.jpg

090724040230766644125113.gif

a421883e.jpg

090724040230766644125113.gif

images.jpg15.jpg

090724040230766644125113.gif

2fd1u5tb.jpg

 

03:33 Écrit par DANY | Lien permanent | Commentaires (28) |  Facebook

23/11/2011

PAUL VALERY

CHANSON A PART

 

Que fais-tu ? De tout .

Que vaux-tu ? Ne sais,

Présages, essais,

Puissance et dégoût …

Que vaux-tu ? Ne sais

Que veux-tu ? Rien, mais tout .

 

Que sais-tu ? L'ennui .

Que peux-tu ? Songer .

Songer pour changer

Chaque jour en nuit .

Que sais-tu ? Songer

Pour changer d'ennui .

 

Que veux-tu ? Mon bien .

Que dois-tu ? Savoir,

Prévoir et pouvoir

Qui ne sert de rien .

Que crains-tu ? Vouloir .

Qui es-tu ? Mais rien !

 

Où vas-tu ? A mort .

Qu'y faire ? Finir,

Ne plus revenir

Au coquin de sort .

Où vas-tu ? Finir .

Que faire? Le mort .

1009200703521085646785718.gif

1.18.jpg

1009200703521085646785718.gif

lever_du_jour.jpg3.jpg

1009200703521085646785718.gif

images.jpg52.jpg

1009200703521085646785718.gif

16fb09da.jpg 2.jpg

 

03:00 Écrit par DANY | Lien permanent | Commentaires (37) |  Facebook

20/11/2011

GUILLAUME APOLLINAIRE

                                         

 

             ADIEU

 

L'amour est libre il n'est jamais soumis au sort

O Lou le mien est plus fort encore que la mort

Un cœur le mien te suit dans ton voyage au Nord

 

Lettres envoie aussi des lettres ma chérie

On aime recevoir dans notre artillerie

Une par jour au moins une au moins je t'en prie

 

Lentement la nuit noire est tombée à présent

On va rentrer après avoir acquis du zan

Un deux trois a toi ma vie a toi mon sang

 

La nuit mon cœur est très douce et très blonde .

Lou le ciel est pur aujourd'hui comme une onde

Un cœur le mien te suit jusques au bout du monde

 

L'heure est venue adieu L'heure de ton départ

On va rentrer il est neuf heures moins le quart

Une deux trois adieu NÎMES dans le GARD .

100718114536786935.gif

9tdecnad.jpg

100718114536786935.gif

c7ccc609.jpg

100718114536786935.gif

l82uogqe.gif

100718114536786935.gif

1723368144.jpg

 

03:00 Écrit par DANY | Lien permanent | Commentaires (27) |  Facebook

17/11/2011

ARTHUR RIMBAUD 1873


 

A... ELLE

 

L'hiver nous irons dans un petit wagon rose

Avec des coussins bleus .

Nous serons bien .Un nid de baisers fous reposé

Dans chaque coin moelleux .

 

Tu fermeras l'œil, pour ne point voir, par la glace .

Grimacer les ombres des soirs .

Ces monstruosités hargneuses, populace

De démons noirs et de loups noirs .

 

Puis tu te sentiras la joue égratignée …

Un petit baiser, comme une folle araignée .

Te courra par le cou …

 

Et tu me diras : << cherche ! >> en inclinant

la tête,

Et nous prendrons du temps à trouver cette bête

Qui voyage beaucoup …

3mjdw4n5-6948333625.gif

slide0002_background[1]1.gif

3mjdw4n5-6948333625.gif

slide0017_image114[1]4.jpg

3mjdw4n5-6948333625.gif

slide0024_image176[1]6.jpg

3mjdw4n5-6948333625.gif

im0023b.jpg

 

 

03:07 Écrit par DANY | Lien permanent | Commentaires (34) |  Facebook

15/11/2011

PIERRE DE MARBEUF

 

LA MER L'AMOUR


Et la mer et l'amour ont l'amour pour partage,

Et la mer est amère, et l'amour est amer,

L'on s'abîme en l'amour aussi bien qu'en la mer,

Car la mer et l'amour ne sont point sans orage .

 

Celui qui craint les eaux qu'il demeure au rivage,

Celui qui craint les maux qu'on souffre pour aimer,

Qu'il ne se laisse pas à l'amour enflammer,

Et tous deux ils seront sans hasard de naufrage .

 

La mère de l'amour eut la mer pour berceau,

Le feu sort de l'amour, sa mère sort de l'eau,

Mais l'eau contre ce feu ne peut fournir des armes

 

Si l'eau pouvait éteindre un brasier amoureux,

Ton amour qui me brûle est si fort douloureux,

Que j'eusse éteint son feu de la mer de mes larmes .

ir8ohvlu.gif

ewvfk73x.jpg

ir8ohvlu.gif

us9oiq2u.jpg

ir8ohvlu.gif

6c5e0468.jpg

ir8ohvlu.gif

1346917.jpg

 

03:00 Écrit par DANY | Lien permanent | Commentaires (31) |  Facebook

12/11/2011

JOHANNE HAUBERT-BIETH

LE CHRYSANTHEME


L'ÉTERNEL CHRYSANTHÈME

EST POUR LE DÉFINIR


 

Entre larmes, chagrins, la fleur du souvenir

Tombes, enfeus, caveaux, dans chaque cimetière

Etendent ses beaux tons, distillant leur lumière

Rayonnante et si belle en ces bien tristes lieux

Nous consolant parfois sous le gris-noir des cieux .

 

C'est le roi de l'automne et son règne est bien court .

Heureusement pour lui son coeur chante discourt

Riche de sentiments pour parler de tendresse ;

Yankee, australien, son bouquet lors s'adresse,

Symbole d'un amour spécial, aux mamans

Avec beaucoup d'entrain par des bambins aimants .

Nipon, nommé le << KIKU >> c'est de la paix le gage,

Tout comme de noblesse, et prolongerait l'âge …

Humble, il est de ces fleurs que peut offrir l'ami,

En pot enrubanné, fleuri même à demi .

Maintenant sachant tout, ou presque sur son thème,

Enjoués, offrez donc l'éternel chrysanthème !


Ce texte de JOHANNE certains vont le trouver triste mais pas du tout cette fleur est superbe et aujourd'hui ce poème est pour JEAN CLAUDE mon mari parti le 12 NOVEMBRE 2010 emporter par cette saleté de crabe noir il aimait lui aussi cette fleur comme moi et les roses rouges repose en PAIX tu es là dans mon coeur a jamais

                                 DANY

86541112.gif

chrysantheme2.jpg

86541112.gif

chrysantheme.jpg

86541112.gif

chrysantheme_1_max-3.jpg

86541112.gif

459.JPG1.jpg2.jpg


03:02 Écrit par DANY | Lien permanent | Commentaires (31) |  Facebook