09/03/2010

CONTE DE JACQUES SALOME

LE CONTE DE LA MAMAN FOURMI QUI N'AVAIT PU METTRE AU MONDE SON PETIT BEBE

 

Peut être ne le savez-vous pas, mais au pays des fourmis, certaines femmes enceintes décident de ne pas garder leur bébé dans leur ventre . Pour des tas de raisons, de diffilcutés, de peurs ou parce qu'elles ne se sentent pas prêtes à devenir maman . Il arrive parfois qu'une femme fourmi ne puisse accepter ni dans son corps ni dans sa tête d'accompagner plus loin le petit bébé qu'elle a conçu et porté dans son ventre

Alors elle décide de s'en séparer. On appelle cela une interruption de grossesse ou un avortement .

Vous imaginez que ce n'est pas une décision facile.Que dans la tête de cette fourmi, il y a plein de désirs contradictoires qui s'opposent, se combattent, qui discutent sans fin "" je pourrais quand même le garder....mais non tu sais bien que tu ne veux pas l'élever seule ...."" , ou encore "" je ne me sens pas prête, je suis trop jeune, ou j'ai déjà quatre enfants et j'ai beaucoup de diffilcutés à donner à chacun sa part de soins et d'amour ....d'accord tu n'es pas la seule qui a élevé cinq enfants et plus ...

Enfin comme vous le voyez, il y a tant de dialogues dans sa tête, dans son corps, que cela peut durer longtemps. Des jours et des nuits, avec des vagues de tristesse et de désespoir . Avec tout au fond du coeur, parfois, l'espoir que le partenaire fourmi, celui avec lequel elle a fait l'amour et qui est le géniteur du bébé qui se trouve dans son ventre, lui dise au dernier moment : nous pouvons peut-être le garder, je suis d'accord que ce bébé soit là, on va s'arranger pour l'élever.Mais cela arrive très rarement, au pays des fourmis !

Aussi je voudrais vous offrir le petit poème qu'a écrit une maman fourmi qui s'appelait LIEGO.

petit embryon qui n'aura jamais de nom

Petit embryon qui a fait de mon ventre sa maison

Petit embryon tient bon

Petit embryon qui a choisi une maman qui te dira non

Je te sens là, courageux, t'accrochant à la vie secoué par les tremblements de mon coeur qui pleure

Et moi, ta maman, qui aurais tant voulu t'offrir de la douceur à la place de la rancoeur.

Je te sens là, courageux, t'accrochant à la vie et ressentant ma douleur jusque dans ton sang, en sachant que tu ne verras jamais le firmament.

Et moi, ta maman qui aurais tant voulu te bercer tendrement et t'endormir en chantant, je ne donnerai pas le jour, petit amour, car depuis un moment, c'est la nuit dans ma vie

Je ne te donnerai pas le jour, petit amour, car il y a autant d'étoiles en moi que de "" contre"" et autant de lunes et de planetes que de "" pour"" .Je ne sais pas comment j'aurais pu me choisir,sans que tu aies à disparaître. Mais sache combien, si j'avais pu, j'aurais aimé mieux te connaître et te voir rire.C'est bientôt que nos routes vont se séparer. Ce fut un court voyage à tes côtés. Mais sache que toujours, dans mon coeur, je te porterai.C'est le plus déchirantde tous les "" au revoir "".Puisses-tu, un jour, ma pardonner de ne pas avoir continué avec toi .Puisses-tu être au royaume des tendres bébés qui n'ont pas vu le jour.Puisse cet acte m'éclairer pour me guider vers un peu plus d'amour envers la vie .Envole toi, une vie meilleure t'attend, petit amourqui ne verra le jour. Puisses-tu être accueilli dans la lumière de l'univers.Celle qui a été ta génitrice pour si peu de temps, celle qui n'a pu être une maman

Je ne sais si vous avez pu sentir, à travers ces mots qui se cognent, qui se blessent aussi et tentent d'articuler un vécu douloureux, combien une telle décision peut être déchirante et peut laisser de traces durables dans le corps d'une femme fourmi.C'est pour cela qu'il est important, je le crois, de mettre des mots, de parler au bébé et même de lui offrir un petit espace de son imaginaire, pour lui permettre de vivre ce passage difficile vers autre chose que la vie, quand on ne peut l'accompagner au-delà de quelques semaines

               p6nmurto
ce conte m'a fait  profondément touché et les larmes !!!!!!!!

le livre de Jacques Salomé est  magnifique

12:30 Écrit par DANY dans Général | Lien permanent | Commentaires (14) |  Facebook

Commentaires

Kikou ma belle, Une trés joile histoire bien triste aussi,que me fait rappeller de tristes souvenirs;car j'ai du avorter
aprés la naissance de mes triplés qui était une fiv,et je suis tombé enceinte normalement de suite aprés,et je n'ais pus le garder,et cela m'a fait tellement mal,que j'ai toujours ce souvenir en moi...
Bonne fin d'aprem à toi,bisous ma belle
Mimi..

Écrit par : Mimi du Sud | `2010-03-09 à 17.11:22`

Bonjour dany oui c'est très émouvant et le thème un long
débat...
pour je le suis mais comment savoir quand on
se trouve dans le cas si c'est le meilleur des choix
tout gros bisous passe une bonne soirée

Écrit par : Anne Bilou | `2010-03-09 à 18.29:32`

Bonsoir ma beauté
Ce conte m'émeut au-delà de tout ce que l'on peut imaginer
Merci ma puce de nous le faire partager et je pense à toutes ces mamans qui délaissent aussi keur bébé !!!
Bonne soirée ma chérie
Gros bisous Méline

Écrit par : mel-and-tof | `2010-03-09 à 19.37:06`

Bonjour Je viens de lire et je me dis que c'est un problème de cbnscience, mais là personne ne peut juger.
je tenais seulement à venir vous remercier du soutien que vous apportez à DUKE
si vous le permettez
je vous embrasse amicalement
ATG

Écrit par : DUKE and ATG | `2010-03-09 à 20.06:47`

Coucou ma belle!
C'est très émouvant, une décision pénible...en ce moment je n'ai pas trop la forme, j'ai reporté mon chien au refuge, il cassait tout dans la maison ne supportait pas la solitude et mon mari qui a besoin de calme ne le supportait plus, c'était horrible, moi je l'aimais quand même et il me manque...
Bisous
Marcelle

Écrit par : Pâques | `2010-03-09 à 20.51:50`

bibizzzzzzzzzzzzzz de bonne soirée!!!!!!

Écrit par : marylène | `2010-03-09 à 21.50:54`

Bonjour Dany,
Un grand merci pour être passée chez moi et m'avoir souhaiter ma fête , je savais pour ta maman je l'ai lu chez Fanchon qui mon bon contact aussi . Pour le texte il est difficile d'être juge et partie quand on ne vit pas cette situation trop de femmes sont exposées à des contraintes il en résulte des cicatrices profondes .
J'espère te lire bientôt , je t'embrasse .

Écrit par : françoisedu80 | `2010-03-09 à 22.53:04`

Bonjour Dany, Un bien beau conte de ce merveilleux écrivain qu'est Jacques Salome. Il m'a beaucoup aidé quand j'en avais besoin.
Je te remercie mille fois pour cett gentille attention que tu as eu envers moi et qui m'a profondément émue. Ton commentaire est plein de tendresse et de douceur qu'il m' a d'autant plus touchée.
Je t'embrasse bien fort et t'envoie toute mon affection.
Fanchon

Écrit par : Françoise | `2010-03-10 à 15.33:33`

passe une belle soirée et bizzzzzzzzz

Écrit par : marylène | `2010-03-10 à 18.22:25`

Bonsoir Dany, Je viens te souhaiter une bonne soirée,
soirée cinéma pour moi :-)
Bisous à toi ma belle
de Mimi.

Écrit par : Mimi du Sud | `2010-03-10 à 18.29:25`

Bonjour, Je n'ai jamais été dans le cas, mais il est certes pas facile de prendre une pareille décision. Cela dit, je trouve malgré toute la souffrance que cela engendre, qu'il vaut mieux ainsi que de mettre au monde un enfants qui seras malheureux, voir battus, voir abandonné, il y en a déjà assez comme ça!
J'ai passé hier soir une très bonne soirée en compagnie de Florent, et c'est le coeur ensoleillé, qu'avec toi, je viens partager pour te souhaiter une agréable journée.
Bisous

Écrit par : SOLEDAD | `2010-03-11 à 08.02:03`

superbe et belle fin de journée!!! ....amitiés!!!

Écrit par : marylène | `2010-03-11 à 14.58:31`

Kikou ma jolie, Je pense fort à toi,Dany,
et je suis avec toi dans les pensées,
je te fais de gros bisous ma belle
Mimi.

Écrit par : Mimi du Sud | `2010-03-11 à 15.47:23`

Bonjour merci de vos passages Duke se remet doucement,
amitiés de nous deux
DUKE and ATG

Écrit par : DUKE and ATG | `2010-03-11 à 16.20:46`

Les commentaires sont fermés.