29/01/2010

JACQUES PREVERT

                      SABLES MOUVANTS

 

Démons et merveilles

Vents et marées

Au loin déjà la mer s'est retirée

Démons et merveilles

Vents et marées

Et toi

Comme une algue doucement caressée par le vent

Dans les sables du lit tu remues en rêvant

Démons et merveilles

Vents et marées

Au loin déjà la mer s'est retirée

Mais dans tes yeux entreouverts

Deux petites vagues sont restées

Démons et merveilles

Vents et marées

Deux petites vagues pour me noyer.

                                dyn006_small150_386_500_jpeg_42510_455c27c9c8f7ac614f3f6ff5ebfbfb12

dyn010_original_540_373_pjpeg_36940_a6b10b5c374674add5d327298342661b



11:11 Écrit par DANY dans Général | Lien permanent | Commentaires (15) |  Facebook

26/01/2010

DE JACQUES PREVERT

             CHANSON DU GEÔLIER

 

Où vas-tu beau geôlier

Avec cette clé tachée de sang

Je vais délivrer celle que j'aime

S'il en est encore temps

Et que j'ai enfermée

Tendrement cruellement

Au plus secret de mon désir

Au plus profond de mon tourment

Dans les mensonges de l'avenir

Dans les bêtises des serments

Je veux la délivrer

Je veux qu'elle soit libre

Et même de m'oublier

Et même de s'en aller

Et même de revenir

Et encore de m'aimer

Ou d'en aimer un autre

Si un autre lui plaît

Et si je reste seul

Et elle en allée

Je garderai seulement

je garderai toujours

Dans mes deux mains en creux

Jusqu'à la fin des jours

La douceur de ses seins

Modelés par l'amour

belles-images-01-1537909

19:07 Écrit par DANY dans Général | Lien permanent | Commentaires (12) |  Facebook

23/01/2010

AMOUR TOUJOURS !!!!!!!!!!!!!!!!!!

                         AMOUR !!!!!!!!!!!

Que serais je sans toi disait

ARAGON a sa belle ELSA

Son amour puissant tel un ouragan

Que serais sans toi dit

GUAPA à son GUAPO

Mais hélas l'amour n'est

Pas le même tel un grain de sable

Pas partager comme un gâteau

Pourquoi ! ! ! ! ! ! !

Pourquoi doit on souffrir ? ? ? ?

Pourquoi la vie n'est elle pas aussi facile ? ? ?

Je t'aime , tu m'aimes

Tellement beau et doux  ce verbe

Tellement plus facile

Alors tout le monde serait heureux

Plus de jalousie , plus de guerre

Que de l'amour , encore de l'amour

Partout ici bas dans le monde

Je crois que la folie est au bord de ma porte

Ou plutôt à la porte de mon coeur

J'ai rêvé que le soleil brûlait

J'ai rêvé que le soleil gelait

J'ai rêvé que tu m'aimais ! ! ! ! ! ! !

ksnkiqw8
     dyn008_original_540_760_pjpeg_36940_a61f06b251b2009891f36f1e9d2aed0b

DE MOI ENCORE SANS PRETENTION

19:24 Écrit par DANY dans Général | Lien permanent | Commentaires (21) |  Facebook

20/01/2010

LE SOLEIL DE MA VIE

                  LE SOLEIL DE MA VIE

Ce soleil de ma vie ,

C'est à toi que je le dois .

Tu as fait de ma vie

Un rêve merveilleux

Que je vis dès que j'entends ta voix ,

Dès que tu m'emprisonnes

Par la douceur de tes baisers ,

Par ta tendresse.

Avant toi je n'ai connu que larmes,

Détresses , et chagrin

Mais , jour après jour , lentement ,

Tu as transpercé mon coeur ,

Pansé les plaies béantes du passé

Montrer le chemin du bonheur .

Au coeur de l'hiver ,

Tu as fait de ma vie un oasis en plein désert,

Fait jaillir la couleur du futur ,

Mis une telle lueur sur mon trottoir

Un tel feu dans notre histoire

J'ai encore du mal à y croire .......

Merci mon bien aimé

Pour tant de bonheur

Je n'y croyais plus ............

6geb0n8



14:03 Écrit par DANY dans Général | Lien permanent | Commentaires (14) |  Facebook

18/01/2010

LE FILM :: LE PASSAGE AVEC ALAIN DELON CHANSON CHANTE PAR FRANCIS LALANNE

JE TENAIS  DIRE A TOUTES LES PERSONNES QUI ONT LA GENTILLESSE DE ME LAISSER DES COMS QUE JE NE SUIS PAS UNE RABAT-JOIE PAS DU TOUT J'AIME RIRE COMME TOUT LE MONDE A PART QUE JE NE VAIS PAS RIRE POUR N'IMPORTE QUELLE ANNERIE ET J'AIME MÊME FAIRE DE BELLES BLAGUES  ALORS ON TROUVE MES CHANSONS ET MES POEMES TRISTE C'EST VRAI QUE J'ECOUTE DE LA MUSIQUE QUI A UN SENS ET CERTAINEMENT PAS GENRE ON VA DIRE ""TATA YOYO DE ANNIE CORDY ""MAIS JE RESPECTE LES GOÛTS DE CHACUNS

CECI DIT  LES PAROLES QUE JE VAIS METTRE AUJOURD'HUI ME TIENNENT BEAUCOUP A COEUR POURQUOI ??? ALLER ENCORE UN COUP DE PESSIMISME MAIS NON DU TOUT  (( SOURIRE ))  ELLE PASSERA LE JOUR OU JE SERAI ENTRE QUATRE PLANCHES  (( PAS DU CHÊNE TROP CHER POUR ÊTRE BRULER DU BOIS DE CAISSE D'ORANGES IRA TRES BIEN  ( ( BEAU RIRE  ))  A L'EGLISE ET JE SAIS QUE MON AMIE ""PETITE CHOSE "" VEUT CELLE LA AUSSI J'ESPERE QUE JE SERAI LA PREMIERE A L'AVOIR PARCE QUE ELLE , ELLE TROP JEUNE

JE VOUS PROMETS QUE JE CHERCHERAI DES POEMES BEAUCOUP PLUS GAIS ALLER JE VOUS EMBRASSE A TOUS AVEC UN TRES GRAND SOURIRE CROYEZ MOI JE NE SUIS PAS PRESSEE


                                          LE PASSAGE


 Promets moi si tu me survis

D'être plus fort que jamais

Je serais toujours dans ta vie

Près de toi je te promets

Et si la mort nous programme

Sur son grand ordinateur

De ne pas en faire un drame

De ne pas en avoir peur

 

Pense à moi comme je t'aime

Et tu me délivreras

Tu briseras l'anathème

Qui me tiens loin de tes bras

Pense a moi comme je t'aime

Rien ne nous séparera

Même pas les chrysanthèmes

Tu verras on se retrouvera

 

N'oublie pas ce que je t'ai dit

L'amour est plus fort que tout

Ni l'enfer ni le paradis

Ne se mettrons entre nous

Et si le mort me programme

Sur son grand ordinateur

Elle ne prendra que mon âme

Mais elle n'aura pas mon coeur

 

Pense à moi comme je t'aime

Et tu me délivreras

Tu briseras l'anathème

Qui me tiens loin de tes bras

Pense a moi comme je t'aime

Rien ne nous séparera

Même pas les chrysanthèmes

Tu verras on se retrouvera

On se retrouvera

 

 

Un petit mot encore c'est la chanson que j'ai faite jouer à l'église a la cérémonie du décés de ma maman


               o4bttkov

!cid_003401c97666$6e92b560$0200a8c0@danieleds8il6k


14:06 Écrit par DANY dans Général | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook

12/01/2010

LEO FERRE CHANTE LOUIS ARAGON

                    JE CHANTE POUR PASSER LE TEMPS

 

Je chante pour passer le temps

Petit qu'il me reste de vivre

Comme on dessine sur le givre

Comme on se fait le coeur content

A lancer cailloux sur l'étang

Je chante pour passer le temps

 

J'ai vécu le jour des merveilles

Vous et moi souvenez-vous-en

Et j'ai franchi le mur des ans

Des miracles plein les oreilles

Notre univers n'est plus pareil

J'ai vécu le jour des merveilles

 

Allons que ces doigts se dénouent

Comme le front d'avec la gloire

Nos yeux furent premiers à voir

Les nuages plus bas que nous

Et l'alouette à nos genoux

Allons que ces doigts se dénouent

 

Nous avons fait des clairs de lune

Pour nos palais et nos statues

Qu'importe à présent qu'on nous tue

Les nuits tomberont une à une

La chine s'est mise en commune

Nous avons fait des clairs de lune

 

Et j'en dirais et j'en dirais

Tout fut cette vie aventure

Où l'homme a pris grandeur nature

Sa voix par dessus les fôrets

Les monts les vers et les secrets

Et j'en dirais et j'en dirais

 

Oui pour passer le temps je chante

Au violon s'use l'archet

La pierre au jeu des des ricochets

Et que mon amour est touchant

Près de moi dans l'ombre penchante

Oui je chante pour passer le temps

 

Je chante pour passer le temps

Oui pour passer le temps je chante

 

                                 

 

panthere-rose-466576

FRANCIS LALANNE A DIT

Grace à toi LEO , je n'ai jamais été seul , même au plus noir de mes détresses.

Ta voix , tes poèmes , ta musique étaient là pour marcher dans le parc de ma solitude ; dans ce vieux parc solitaire et glacé ..........

Ca existe , ça , tu sais , et c'est fantastique .

C'est plus fort que l'amour , ça ne finit jamais .......

 

                                       index

18:53 Écrit par DANY dans Général | Lien permanent | Commentaires (22) |  Facebook

10/01/2010

PABLO NERUDA

                              SONETO X

 

Douce est la belle , comme si musique et bois ,

Agate , toile , blé , et pêchers transparents,

Avaient érigé sa fugitive stautue .

A le fraîcheur du flot elle oppose la sienne .

 

La mer baigne des pieds lisses , luisants ,

Moulés sur la forme récente imprimée dans le sable ;

Maintenant sa féminine flamme de rose

N'est que bulle abattue de soleil et de mer .

 

Ah que rien ne te touche hormis le sel du froid !

Que pas même l'amour n'altère le printemps .

Belle , réverbérant l'écume indélébile ,

 

Laisse , laisse ta hanche imposer à cette eau

La neuve dimension du nénuphar , du cygne

Et vogue ta statue sur l'éternel cristal .

 

ewvfk73x

15:45 Écrit par DANY dans Général | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook